Alberto Sordi à la télé

calendar

Découvrez également Alberto Sordi en streaming, sur Film & Série

La grande pagaille (1960)

Sur Orange Ciné Géants, mercredi 23 août à 01h22

Septembre 1943. Le maréchal italien Badoglio signe l'armistice avec les Etats-Unis. Les Allemands, alliés à l'Italie jusque-là, commencent leurs représailles. Les Américains, méprisant la conduite des Italiens, sont prêts à en faire autant. Quelque part sur le front, le lieutenant Innocenzi apprend par hasard la conclusion de cet armistice : il tente de regrouper ses hommes. Mais tous l'abandonnent sauf un, Ceccarelli. Les deux soldats décident de rentrer chez eux. Après avoir troqué leurs uniformes contre des vêtements civils, ils commencent leur périple... -- Critique : « Qu'est-ce qu'on faisait, le 8 septembre 1943 ? » (date à laquelle Mussolini est destitué). C'est la question à laquelle répond Comencini dans cette comédie italienne caustique et émouvante. Tous les personnages, jusqu'à la plus petite silhouette, sont filmés avec amour et dérision.

Avec : Alberto Sordi, Eduardo De Filippo, Serge Reggiani, Martin Balsam, Alex Nicol, Carla Gravina, Didi Perego, Claudio Cora

Redif.: 30 août à 07h53

Il boom (1963)

Sur Ciné Cinéma Classic, dimanche 20 août à 11h25

Endetté jusqu'au cou, Giovanni Alberti, un hommes d'affaires qui aime trop le luxe, est acculé. A cause de ses difficultés financières, son mariage avec Silvia est mis à mal. Il tente, sans succès, d'emprunter de l'argent auprès d'un riche entrepreneur. L'épouse de ce dernier, une femme âgée et plutôt laide, lui propose alors un marché a priori inacceptable. Giovanni doit échanger son oeil valide contre l'oeil de verre de son mari, condition sine qua non pour qu'elle lui prête de l'argent... -- Critique : Fable très noire et cruelle de Vittorio De Sica, dans l'Italie du boum économique. Alberto Sordi est un petit-bourgeois veule et cupide prêt à tout pour satisfaire les caprices de sa femme. La mise en scène est glaçante.

Avec : Alberto Sordi, Gianna Maria Canale, Ettore Geri, Elena Nicolai, Silvio Battistini, Mariolina Bovo, Antonio Mambretti

Redif.: 25 août à 01h35, 31 août à 11h40, 20 août à 15h35 (Ciné Cinéma Classic (B)), 24 août à 11h05 (Ciné Cinéma Classic (B)), 29 août à 19h00 (Ciné Cinéma Classic (B)), 31 août à 12h40 (Ciné Cinéma Classic (B))

La bella di Roma (1955)

Sur Rai Tre, jeudi 31 août à 10h00

A Rome. Mario, jeune boxeur impulsif, est envoyé en prison après une altercation avec un agent de police. Sa fiancée, la belle Nannina, se retrouve seule, livrée aux assiduités de deux prétendants. Oreste, son employeur, un veuf, n'hésite pas à la demander en mariage en lui promettant une vie de princesse. Gracco, son voisin, un tapissier dévot, la convoite avec une gourmandise qui n'a d'égale que la rigidité de ses principes... -- Critique : Son fiancé en prison, Nannina est courtisée par le cafetier Oreste et le tapissier Gracco... Cette fable souriante arpente les rues de Rome avant le boom des années 60. La vamp Silvana Pampanini n'a pas tout à fait le charisme du rôle, mais Alberto Sordi est irrésistible.

Avec : Silvana Pampanini, Alberto Sordi, Paolo Stoppa, Antonio Cifariello, Luisella Beghi, Sergio Tofano, Giulio Calì, Lina Volonghi

Il vedovo (1959)

Sur TSI 2, mardi 22 août à 15h45

Alberto Nardi, homme d'affaires médiocre et dépensier, est marié à Elvira, issue d'une riche famille à la tête d'une fortune conséquente. Alors que les créanciers le harcèlent, son banquier accepte de lui prêter de l'argent uniquement si son épouse le garantit. Lassée d'éponger les dettes de son mari, Elvira refuse et Alberto se prend à espérer un prompt veuvage... -- Critique : Embourbé dans les dettes, un homme demande à sa femme de garantir ses emprunts. Mais celle-ci, lassée des dépenses intempestives de son mari, refuse. Une critique caustique et efficace de l'affairisme italien de la fin des années 1950.

Avec : Alberto Sordi, Franca Valeri, Livio Lorenzon, Nando Bruno, Ruggero Marchi, Mario Passante, Angela Luce, Leonora Ruffo