Julien Carette à la télé

calendar

Découvrez également Julien Carette en streaming, sur Film & Série

Une si jolie petite plage (1948)

Sur Orange Ciné Géants, dimanche 20 août à 01h35

Pupille de l'Assistance publique, Pierre revient sur les lieux de son enfance, dans le Nord. C'est l'hiver. Une pluie battante, inlassable, accueille l'arrivant, qui pousse bientôt la porte de l'hôtel minable où il a travaillé autrefois, la patronne de l'établissement ayant en effet l'habitude d'employer des orphelins. Pierre vient de tuer son ex-maîtresse, une amie avec laquelle il s'est enfui naguère et qui, depuis, s'est fait un nom dans la chanson populaire. Il est persécuté par un maître chanteur. Marthe, la servante de l'hôtel, pupille de l'Assistance comme lui, va tout faire pour l'aider. Mais Pierre pourra-t-il échapper à son destin ?... -- Critique : Pierre vient de tuer son ex-maîtresse. Il revient sur les traces de son enfance... Injustement boudé à sa sortie, ce drame existentialiste, dans lequel brillent Gérard Philipe et Madeleine Robinson, est désespérément beau.

Avec : Madeleine Robinson, Gérard Philipe, Jean Servais, Jane Marken, Mona Dol, Julien Carette, Gabrielle Fontan, André Valmy

Redif.: 22 août à 07h58, 25 août à 01h18

Battement de coeur (1939)

Sur Ciné Cinéma Classic, vendredi 25 août à 00h00

L'honorable monsieur Aristide dirige une école d'un genre particulier. Il enseigne en effet à de jeunes chômeurs, recrutés par le biais de petites annonces, l'art de devenir pickpocket. Parmi ses dernières recrues, la jeune Arlette, qui vient de s'évader de la maison de redressement d'Amiens. Lors sa première séance de travaux pratiques, la jeune fille est prise la main dans le sac, ou tout comme, par sa victime, ambassadeur de son état. Pour prix de son indulgence, celui-ci exige qu'elle commette pour lui un nouveau larcin. Il s'agit de dérober la preuve de l'infidélité de sa femme... -- Critique : Une comédie délicieuse qui célèbre le charme absolu de Danielle Darrieux mais qui dessine aussi la France des années 30 avec ses exclus. Il faut découvrir ce rival français des grandes comédies américaines d'avant-guerre !

Avec : Danielle Darrieux, Claude Dauphin, André Luguet, Junie Astor, Saturnin Fabre, Jean Tissier, Julien Carette, Charles Dechamps

Redif.: 28 août à 19h10, 30 août à 11h55, 28 août à 19h10 (Ciné Cinéma Classic (B)), 29 août à 11h25 (Ciné Cinéma Classic (B))

Le Bon Dieu sans confession (1953)

Sur Ciné Cinéma Classic, vendredi 25 août à 20h45

François Dupont est mort. Denise, sa fille, Roland, son fils, Varesco, son associé, la belle Janine Fréjoul, qu'il a entretenue dans l'espoir - tout à fait vain - de devenir son amant, et Maurice, l'époux de celle-ci, l'accompagnent vers sa dernière demeure. Dans les esprits, les souvenirs se bousculent, dessinant petit à petit le portrait du défunt. François Dupont fut un mari malheureux, un père de famille ordinaire, un homme chanceux en affaires. Il fut surtout le jouet et la vache à lait de Janine... -- Critique : Avec le mordant qu'on lui connait, ­Autant-Lara brosse le portrait d'un Français moyen mené par le bout du nez par une femme fatale. Les acteurs sont impeccables, notamment Danielle Darrieux, transformée en garce totale...

Avec : Henri Vilbert, Danielle Darrieux, Ivan Desny, Julien Carette, Claude Laydu, Grégoire Aslan, Isabelle Pia, Jean Dunot

Redif.: 30 août à 15h00, 25 août à 20h45 (Ciné Cinéma Classic (B)), 30 août à 15h45 (Ciné Cinéma Classic (B))