Michel Constantin à la télé

calendar

Découvrez également Michel Constantin en streaming, sur Film & Série

Laisse aller, c'est une valse (1971)

Sur Paris Première, mardi 29 août à 20h50

A sa sortie de prison, Serge Aubin est attendu par une bande de gangsters brutaux, décidés à s'emparer des bijoux qu'il a jadis volés. Solidement encadré, il est emmené dans un immeuble bien gardé où il subit un interrogatoire musclé. Stoïque dans l'épreuve, Aubin n'a qu'un mot à la bouche : «Santini». Pendant ce temps, sa femme, devenue la maîtresse de Carlos, le chef de la bande, s'inquiète. Elle regrette que Serge soit brutalisé, mais n'oublie pas que son mari, qu'elle a doublement trahi, a juré de la tuer. Serge parvient à s'évader et à retrouver son épouse. Celle-ci se montre fort aimable, mais Serge n'est guère porté à la mansuétude... -- Critique : Un gangster tombe entre les mains de truands, décidés à récupérer le magot dont il s'est emparé... Comédie policière au scénario signé Bertrand Blier. On s'amuse sur fond de dérision provocatrice. Et d'érotisme, puisqu'il y a Mireille Darc...

Avec : Jean Yanne, Mireille Darc, Bernard Blier, Michel Constantin, Jean-Michel Ribes, Nanni Loy, Rufus, Venantino Venantini

Une poignée de salopards (1977)

Sur Action, jeudi 31 août à 20h50

Alors que la Seconde Guerre mondiale touche à sa fin, en France, six soldats américains accusés de désertion sont transférés du front pour être jugés en cour martiale. Mais leur convoi est attaqué par l'aviation allemande. Profitant du chaos pour s'échapper, les six renégats désarment leurs gardiens et s'enfuient. Ils se réfugient en Suisse. Les six hommes, farouchement différents, décident de s'unir pour sauver leurs vies. Bientôt repérés par des soldats américains, les déserteurs sont pris pour un commando spécial, chargé d'attaquer un dangereux convoi allemand... -- Critique : Un classique méconnu du cinéma bis italien, sorti de l'oubli parce qu'il a influencé Tarantino pour Inglourious Bastards. Plus pour le titre que pour le contenu, d'ailleurs.

Avec : Bo Svenson, Peter Hooten, Fred Williamson, Michael Pergolani, Jackie Basehart, Michel Constantin, Debra Berger, Raimund Harmstorf

De la part des copains (1970)

Sur HD1, dimanche 20 août à 23h05

Ancien détenu, Joe Martin a refait sa vie dans l'anonymat d'une petite ville de la Côte d'Azur avec sa femme et sa fille. Vétéran de la guerre de Corée, il dirige une florissante entreprise de construction navale. Ses anciens compagnons d'armes le retrouvent et lui reprochent violemment de les avoir abandonnés au beau milieu d'une «affaire», qui leur a jadis valu plusieurs années de prison. Une idée leur est venue pendant leur détention : Joe n'a qu'à vendre tous ses biens et partager l'argent ainsi récolté avec eux. Pour mieux persuader leur ami du bien-fondé de leur revendication, les tristes sires enlèvent sa femme et sa fille... -- Critique : Un gangster repenti voit sa vie paisible troublée par l'irruption d'un ancien complice. Terence Young, qui signa tant de James Bond, s'avère peu inspiré par Charles Bronson, sans surprise dans son registre habituel (revanche et baston). La présence de James Mason est une petite consolation.

Avec : Charles Bronson, Liv Ullmann, James Mason, Jill Ireland, Jean Topart, Yannick Delulle, Luigi Pistilli, Michel Constantin

La fiancée du pirate (1969)

Sur Ciné Cinéma Classic, lundi 21 août à 08h30

Fille d'une bohémienne, Marie vit avec sa mère dans une cabane isolée dans la forêt, à proximité du village de Tellier. Les deux femmes subsistent misérablement grâce à de menus travaux, durs et mal payés. Marie est belle et tous les hommes la convoitent, mais elle n'a qu'un seul ami, André, un forain, projectionniste d'un cinéma ambulant. Après la mort de sa mère, renversée par un chauffard, Marie décide de se venger de la société des «honnêtes gens» à laquelle appartiennent les notables du village. Elle commence par enivrer tous les hommes de Tellier au cours de l'enterrement de sa mère. Puis elle transforme sa cabane en salon de conversations intimes... -- Critique : Marie, fille de romanichels, se venge des sales notables poisseux et concupiscents de son village en les attirant, un à un, dans sa modeste cabane... OEuvre en liberté, féministe et sardonique, à la manière de Buñuel. Bernadette Lafont ? Sauvage !

Avec : Bernadette Lafont, Georges Géret, Julien Guiomar, Michel Constantin, Jean Parédès, Francis Lax, Claire Maurier, Jacques Marin

Redif.: 25 août à 17h25, 30 août à 00h00, 21 août à 08h15 (Ciné Cinéma Classic (B)), 25 août à 16h05 (Ciné Cinéma Classic (B)), 27 août à 00h25 (Ciné Cinéma Classic (B))

La cité de la violence (1970)

Sur Ciné Cinéma Classic (B), dimanche 27 août à 20h45

Dans sa profession de tueur à gages, Jeff est un maître. En vacances aux Bahamas et alors qu'il circule en voiture avec Vanessa, sa maîtresse, il est pris en chasse par un groupe de bandits puis abattu sans ménagement par Coogan, le chef des assaillants. Vanessa prend la fuite, terrifiée. Mais Jeff n'est pas mort. Il retrouve force et santé et ne songe dès lors plus qu'à sa vengeance. Il commence par mettre la main sur Vanessa, qui vit maintenant avec Coogan. C'est alors qu'un riche et honorable truand, Weber, se mêle de faire chanter Jeff. Il veut que le tueur à gages solitaire se joigne à son organisation criminelle. Jeff refuse et les hommes de main de Weber se lancent à sa poursuite... -- Critique : Un tueur à gages et sa compagne sont traqués par trois hommes. Coups et blessures en pagaille. Bronson pousse l'interprétation jusqu'aux limites du pastiche et Sollima maîtrise le thriller avec un indéniable savoir-faire. Mais la banalité prend le dessus.

Avec : Charles Bronson, Jill Ireland, Michel Constantin, Telly Savalas, Umberto Orsini, Ray Sanders, George Savalas, Benjamin Levy

Redif.: 28 août à 14h20, 30 août à 10h35